Zoé Valy

Retour aux articles

Le chemin d'un rêve

22 août 2017

Il y a quelques années, je mettais fin à une carrière professionnelle bien remplie. L’occasion pour moi de m’occuper de mes rêves de jeunesse étouffés pour la bonne cause. J’ai donc envisagé de peindre ! J’ai pris quelques cours chez une amie, elle m’a donné les bases, je me suis renseignée sur le web, j’ai participé à des forums, des groupes... J’espérais pouvoir le faire tout simplement. De toile en toile, d’aquarelle en aquarelle, de pastel en pastel, de fusain en fusain... j’ai amélioré ma technique. Je n’ai pas cherché à trouver un style. Je sais juste que j’aime peindre ce qui est beau et lumière à mes yeux. Je puise mon inspiration dans la nature, dans mon environnement quotidien, dans mes centres d’intérêt. Tout ce qui embellit ma vie a une chance d’être immortalisé.  

Au début, je les posais dans mon salon, mon living, ma véranda ... ! J’attendais les réactions sans crainte. Je voulais m’évaluer. La famille fut donc mon premier grand juge impitoyable ! J’ai osé les réseaux sociaux toujours avec le même objectif : m’améliorer.

Aujourd’hui, j’accumule et la maison ne compte pas plus de pièces, ni de murs. 

Au hasard de mes rencontres, j’ai enregistré quelques réflexions  du style « Tu n’exposes pas ? Tu devrais !".  J’ai eu quelques occasions que j'ai volontairement évitées par manque de confiance. J’ai continué mon chemin et je me suis remise profondément en question. Tellement loin, que j’ai choisi un nom d’artiste qui serait le reflet de mon âme. Je suis donc devenue « Zoé Valy ». 

Voici quelque temps, j’ai rencontré une échevine lors de l’inauguration d’une « Boite à lire ». On a fait connaissance. Elle m’a dit apprécier ce que je peignais et qu’elle me contacterait. Elle a tenu sa parole et je suis invitée à exposer aux Journées du Patrimoine organisées les 9 et 10 septembre 2017 à L’Administration communale de Lens (Belgique), commune où je suis domiciliée. Ce sera donc ma première exposition.  Une motivation pour passer à l’encadrement et faire une mise à jour de mon site.

Je suis heureuse d’avoir rêvé dans ma jeunesse, d’avoir osé leur donner vie, d’avoir persévéré contre vents et marées et de constater qu’aujourd’hui ils ont réussi à prendre leur place dans la vie des plus sceptiques. Il faut dire que je les cachais bien ! 

 

Merci à vous.

 

© Zoé Valy 2017

 

 

 

Créé avec Artmajeur